Qu’est-ce qu’un caisson d’isolation sensoriel ?

Bien que cela puisse sembler inhabituel, l’objectif principal d’un caisson d’isolation sensorielle est de générer un environnement dépourvu de stimulations. En d’autres termes, il s’agit d’un caisson conçu pour vous isoler de la lumière et des bruits extérieurs. Il est rempli d’une solution saline (sel d’Epsom) maintenue à la température corporelle. Ce dispositif spécifique vise à induire une privation sensorielle chez l’utilisateur. Il le coupe ainsi de toute source de stimulation extérieure.

Les origines du caisson d’isolation sensorielle

Le concept du caisson d’isolation sensorielle a été conceptualisé en 1954 par le neuropsychiatre John C. Lilly. L’objectif était de mieux appréhender le fonctionnement du cerveau, en particulier ses sources d’énergie. À cette époque, l’hypothèse prévalente suggérait que si le cerveau était privé de toute stimulation externe, il entrerait automatiquement dans un état de sommeil. 

Le Dr. Lilly a entrepris de mettre à l’épreuve cette hypothèse en développant le caisson d’isolation sensorielle. Ce n’est qu’à partir des années 70 que les avantages thérapeutiques de la flottaison ont commencé à être compris. Cela, grâce aux études menées par Peter Suedfeld et Roderick Borrie de l’université de la Colombie-Britannique au Canada. 

Cliquez ici pour avoir plus d’informations supplémentaires sur les débuts de ces caissons d’isolation sensoriels.

Fonctionne d’un caisson d’isolation sensorielle

Le caisson d’isolation sensorielle offre une expérience unique de flottaison en recréant un état similaire à l’apesanteur. La saturation de l’eau avec du sel d’Epsom augmente sa densité permettant ainsi cette sensation. En plus de cela, les parois du caisson et les bouchons d’oreilles créent un silence enveloppant. L’eau et l’air sont maintenus à la température corporelle. Un phénomène remarquable se produit alors où l’utilisateur perd progressivement la sensation de son corps.

La densité de l’eau assure la stabilité même pendant le sommeil. De plus, la plupart des caissons d’isolation sensorielle sont équipés de systèmes de filtration pour prévenir les contaminations. À l’intérieur, l’utilisateur est à moitié nu, éliminant ainsi tout point de compression des vêtements ou bijoux. Cela permet une déconnexion totale du corps pour une expérience sensorielle plus immersive. 

Par ailleurs, le flotteur se douche avant et après la séance afin d’éliminer le sel pour des raisons d’hygiène. Le caisson d’isolation sensorielle offre ainsi une expérience immersive. Il permet à l’individu de transcender ses sensations corporelles dans un environnement apaisant.

Comment se déroule une séance de flottaison ?

La séance de flottaison dans un caisson d’isolation sensorielle dure en moyenne une heure. Les premières 30-40 minutes sont délicates pour les novices en raison de leur adaptation. Une fois pleinement détendue, la transition vers les ondes thêta s’opère au cours des 20 dernières minutes. Cela favorise un état de relaxation profonde.

Comme le démontrent des études aux États-Unis et en Suède, faire régulièrement une séance de flottaison dans un caisson d’isolation peut compléter :

  • Un traitement médical
  • Un traitement psychologique